Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Escales 2022 DSC_0020005 Prochaines escales de paquebots : Le Bellot le 23 mai - Celebrity Apex le 24 mai - MSC Virtuosa le 29 mai DSC_10725

Les ferries à Cherbourg pour les fêtes

Publié par Cherbourg Escale sur 22 Décembre 2014, 16:43pm

Catégories : #Ferries, #Port de Cherbourg

Le Mt St Michel de Brittany Ferries

Le Mt St Michel de Brittany Ferries

Comme tous les ans, les traversées régulières effectués par les ferries en Manche seront interrompues à Noël et au jour de l'an. Cette année, Ce sont les Mont St Michel et Barfleur qui passeront noël à Cherbourg. Le premier arrivera le 24 décembre vers 13h00 et restera au quai de France juqu'au 26 décembre à 5h00. Le Barfleur arrivera à 13h45 le 24 décembre et appareillera à 18h30 le 26.

Le Barfleur est affecté toute l'année au service Cherbourg Poole

Le Barfleur est affecté toute l'année au service Cherbourg Poole

De retour de son arrêt technique, le Normandie fera escale à Cherbourg du 29 décembre 18h00 au 31 à 8h30 pour son réarmement avant de reprendre ses rotations entre Ouistreham et Portsmouth. Outre une nouvelle livrée, le Normandie possède aujourd'hui une nouvelle cheminée et sa propulsion est équipée de scrubbers afin d'être conforme à la nouvelle législation concernant les émissions de Souffre.

Le Normandie

Le Normandie

Pour le jour de l'an, c'est trois ferries de Brittany Ferries qui seront en escale à Cherbourg : les Mt St Michel, Barfleur et Armorique suivant ces horaires :

  • Mt St Michel : du 31/12 13h15 au 02/01 05h00 au quai de France
  • Barfleur : du 31/12 13h45 au 02/01 18h30 au poste 2
  • Armorique : du 31/12 14h30 au 01/01 21h30 au quai de France
L'Armorique en entrée à Cherbourg

L'Armorique en entrée à Cherbourg

En plus de ces ferries, le Bretagne sera en désarmement à Cherbourg avant de partir en arrêt technique comme le Normandie vient de le faire. Le Bretagne sera à quai du 4 janvier 16h30 au 5 janvier 20h00.

Le Bretagne en darse transatlantique

Le Bretagne en darse transatlantique

Commenter cet article