Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Escales 2023 DSC_0020005 Prochaines escales de paquebots : AIDAmar le 18/02 DSC_10725

Le Condor Voyager en travaux à Cherbourg

Publié par Cherbourg Escale sur 20 Janvier 2023, 09:39am

Catégories : #Ferries

Le Condor Voyager en travaux à Cherbourg

Arrivé le 6 janvier à Cherbourg, le ferry rapide Condor Voyager est actuellement en maintenance sur le terre-plein des Mielles. Long de 97.2 mètres pour 26.6 de large, le navire dispose d'hydrojets qui lui permettaient de dépasser les 46 nœuds à sa livraison, navire lège (sans cargaison). Le navire a cependant été construit pour une vitesse commerciale de 38 nœuds, réduite ces dernières années pour améliorer les performances du navire (diminution importante de la consommation). 

Construit comme la plupart des grands navires rapides de ce type en Australie, il s'agit de la 57ème coque à sortir du chantier Incat Tasmania. D'abord utilisé la première année (2000) pour l'accueil des Jeux Olympiques, le Lynx (son premier nom) effectue des rotations entre Wellington et Picton en Nouvelle-Zélande. Le navire est affrété dès 2004 par Brittany Ferries qui voit une augmentation de son trafic transmanche et est renommé Normandie Express. Jusqu'en 2021, le catamaran sera affecté à différentes lignes mais c'est à Cherbourg qu'il sera principalement positionné. Il navigue aujourd'hui aux couleurs de Condor, sous le nom de Condor Voyager. Il dessert les ports de Jersey, Guernesey et le Royaume-Uni au départ de Saint-Malo. Le navire peut embarquer jusqu'à 267 voitures et 900 passagers.

Pour les travaux de réparation navale, Cherbourg dispose de plusieurs moyens de mise à sec des navires. Le seul outil adapté à ce type de navire en Manche est l'élévateur à bateaux de 3000 tonnes. Il peut accueillir des navires dépassant les 100 mètres pour 32 mètres de largeur. Le Condor Voyager devrait être remis à l'eau autour du 9 février prochain avant de reprendre sa ligne régulière. 

Le Condor Voyager en travaux à Cherbourg
Le Condor Voyager en travaux à Cherbourg
Commenter cet article