Bienvenue sur CherbourgEscale DSC_06565 Escales 2024 DSC_0020005 Prochaines escales de paquebots : Viking Sky le 2 mai - MSC Virtuosa le 5 mai et le 8 mai - MSC Preziosa le 9 mai - Ventura le 10 mai DSC_10725

Le bâtiment hydrographique Laplace en escale à Cherbourg

Publié par Quentin Lepetit sur 15 Septembre 2023, 14:43pm

Catégories : #Marine Nationale

Le bâtiment hydrographique Laplace en escale à Cherbourg

En provenance du port anglais de Portsmouth, le Laplace (A793) a fait escale le 11 septembre à 19h30 dans l’avant-port de la Base Navale de Cherbourg. Ses manœuvres ont été réalisées avec l’aide de moyens militaires, à savoir du petit remorqueur-pousseur Le Fou (Y6010) et du remorqueur portuaire Fréhel (A675).

Le Laplace est un bâtiment hydrographique de la Marine nationale de classe Lapérouse. Cette classe comprend 3 bâtiments hydrographiques (Lapérouse, Borda et Laplace), 1 patrouilleur (Arago, ancien navire hydrographique reconverti en 2002) et 1 navire de guerre des mines (Thétis).
Construits entre 1985 et 1989, ces vieux bateaux militaires auraient dû être désarmés entre 2022 et 2026 mais ces derniers sont toujours en service, leur date de remplacement ayant comme souvent été reportée. Ils ne le seront pas avant 2027.

Le Laplace est chargé de cartographier les fonds marins pour le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine). Long de 59 mètres, il est doté de 2 moteurs diesels alimentant 2 hélices à pales orientables ainsi qu’un propulseur d’étrave. Son équipage est composé de 43 personnes dont 3 officiers et 11 hydrographes.

Des études de sol sont actuellement en cours en mer de la Manche, notamment pour définir les emplacements de futurs parcs éoliens en mer. Le Borda a par exemple effectué une campagne de plusieurs jours au sud-ouest du parc en cours d'installation devant Fécamp.

Ce navire est équipé de plusieurs outils scientifiques permettant notamment une étude du relief, de la température ou encore des sédiments sous-marins. Il transporte également 2 vedettes hydrographiques.
Bien que sa vocation principale soit scientifique, le Laplace reste un bâtiment militaire et est donc armé de 2 fusils mitrailleurs ainsi que de deux mitrailleuses et d’un armement léger. Deux semi-rigides peuvent aussi être déployés depuis le navire.
 

Le bâtiment hydrographique Laplace en escale à Cherbourg
Le bâtiment hydrographique Laplace en escale à Cherbourg
Le bâtiment hydrographique Laplace en escale à Cherbourg
Commenter cet article